C ki ki fait ça ?

Ma photo
Des idées, des astuces, des coups de cœur.... autour de la famille et de la maison mais ce n'est pas que pour les filles ! Vive les papas aux fourneaux et les mamans au marteau et inversement ;-)

3 septembre 2012

Papillesbox de septembre 2012 : sans intérêt


La Papillesbox de septembre est la 3ème que je reçois et cela confirme mon impression des 2 précédentes : la Papillesbox ne me correspond pas. Elle plaira sans doute à d'autres personnes à la cuisine plus sophistiquée que la mienne mais pas à moi. C'est définitivement la Gastronomiz qui me convient et que je vais conserver.

Voici le contenu de la Papillesbox de septembre 2012 :


contenu de la Papillesbox de septembre 2012





- une tablette de chocolat Suisse Ragussa fourré praliné et noisettes entières, 100 g. Je sais que c'est un chocolat que l'on trouve dans les supermarchés en Suisse. Rien de bien enthousiasmant.

- un sachet de 3 sablés Raoul Maeder : thym-citron, anis et nature. Pour moi c'est un peu léger sur la quantité pour goûter (on est 5 à la maison) mais bon, c'est un produit que je vais goûter avec plaisir, les parfums sont sympas. Par contre je note que le "menu" du contenu de la box suggère de créer avec ces sablés des "recettes croustillantes de crumble, de tiramisu...", à moins de mélanger les 3, je ne vois pas comment faire avec un seul sablé.



- un bocal de préparation de  myrtille aux 5 baies de Favols "les douceurs pour fromage", 110 g. Je suppose que c'est de la confiture ou de la gelée, ce n'est pas marqué sur le bocal mais les ingrédients viennent le confirmer : myrtille (55%), sucre de canne, gélifiant : pectine de fruits, mélange de 5 baies concassées (0,3%). Les ingrédients et le produit me plaisent. J'adore le fromage et je ne doute pas que ce petit mélange ira effectivement à merveille avec du comté ou de l'emmental.

- une préparation pour brioche de Guy Demarle. La boîte contient 5 sachets de 25 g . Chaque sachet est à ajouter à 500 g de farine pour faire une grosse brioche ou 2 plus raisonnables. Je pensais que c'étaient des sachets de préparation qui se suffisent à eux-mêmes mais ce n'est pas le cas. Sur la boîte, la recette indique d'ajouter à la farine en plus d'un sachet : des oeufs, du sucre, du lait et du beurre. en fait, les sachets contiennent simplement de la levure, du sel, de la farine de blé fermentée et des "agents de traitement de la farine". Pour mélanger pendant près de 20 minutes en tout il est indiqué d'utiliser un robot ou un batteur (là je suis sceptique, ça m'étonnerai qu'un batteur lambda réussisse cette prouesse) . J'essayerai avec ma machine à pain mais comme il n'y a pas de recette spécifique pour cet engin, j'espère que les quantités indiquées conviendront. Je ne suis pas convaincue que ce sera plus efficace ou meilleur qu'avec de la levure de boulangerie vendue en supermarché mais ne présageons de rien, on verra bien.

- enfin, on trouve dans cette box un couteau à fromage en forme de souris de la marque de déco La Chaise Longue (sur la photo : l'emballage et le couteau ). C'est un objet joli mais du point de vue fonctionnel c'est très mal pensé : comme le manche (la queue de la souris) est au même niveau que la partie dentée de la lame (sous la souris), soit on s'écrase les doigts en coupant, soit on ne peut pas couper la tranche de fromage jusqu'au bout.

Encore une fois, l'objet de cuisine proposé par Papillesbox est sans intérêt. Allez, il faut que je vous montre le fameux presse tranche de citron de juillet dont je vous parlais déjà à l'occasion de la revue de la box d'août. Le voici :

Le principe : on met la tranche de citron dans cet objet en forme de poisson et on referme la languette pour la presser. Autant vous dire qu'on a plus vite fait de la presser avec les doigts ou la fourchette et en plus ça évite de salir un ustensile de plus. Bref, pour moi, ça n'a aucun intérêt.
J'ai comme l'impression qu'on récupère dans la papillesbox des objets (ou livre de recette dans la box d'août) qui ne se sont pas vendus.

Malheureusement, j'ai pris un abonnement de 6 mois à cette box. Je suis donc liée encore pour 3 mois supplémentaires. ça ne m'enchante pas. J'aurais mieux fait de prendre un abonnement mensuel que l'on peut arrêter à tout instant. D'ailleurs, quel que soit le type de box auquel vous souhaitez vous abonner (beauté ou culinaire), je vous conseille de commencer par un abonnement mensuel puis d'évoluer vers un abonnement à durée déterminée (prix unitaire plus intéressant) quand vous jugerez que la box correspond à vos attentes. Dans le cas contraire, vous pourrez arrêter tout de suite, ce que je ne peux pas faire pour la Papillesbox pour l'instant.

Grande Soeur

Autres articles sur le même thème :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Exprimez-vous...